Sélectionner une page

Geneviève Martin

Artiste
Née en 1939 à Gap
Vit et travaille à Marseille

– Toucher les limites de la peinture en lui donnant une épaisseur, un poids, un relief, et toucher les limites de la sculpture en lui donnant une matérialité (couleur / recouvrement) dont les fondements sont dans la peinture.
– Toucher les limites de la représentation (vers l’abstraction) donne un sentiment de perte , d’impuissance : la recherche des « formes élémentaires » est peut-être pour moi une façon de « représenter ». Garder ouverte l’interprétation : tout est possible. Mais pour cela la forme doit être contraignante.
– Élaborer une sorte d’écriture mélangeant formes élémentaires et lettres, de l’ordre d’un rébus énigmatique.
– Complexifier le travail d’écriture en lui donnant à travers sa fonction de représentation, un rôle de l’ordre du concept (nommer quelqu’un n’est-ce pas déjà faire son portrait ?). Cf les grands panneaux à partir du prénom de Taslima Nasreen ou ceux des femmes d’Alexandrie.
– Difficulté : à partir d’une émotion forte, élaborer une syntaxe formelle très construite et synthétisée. Pour cela, mettre en place une combinatoire de matières, de couleurs, de formes élémentaires et de lettres, qui a peut-être à voir avec la composition musicale.
– Dans cette combinatoire, introduire l’image photo de façon homéopathique, si besoin est, dans certaines installations, pour lui redonner un peu de « majesté’ (en réaction à l’inflation actuelle de l’image photo vers toujours plus de trivialité).

Geneviève Martin, 2000

Texte provenant du site :
http://www.documentsdartistes.org/index.php

Exposition Art-cade* x 25 ans
10 novembre 2017 au 13 janvier 2018

art-cade*
Galerie des grands bains douches de la Plaine

35 bis rue de la Bibliothèque
13001 Marseille, France
Tél. : 04 91 47 87 92

Horaires d'ouverture
Du mardi au samedi de
15h00 à 19h00

art-cade* est membre du réseau

© art-cade* 2013-2020