preloadingpreloadingpreloading

L'association Art-Cade

Art-cade*, Galerie des grands bains douches de la plaine est une association loi 1901 où se dessine un projet global mettant en jeu dans son espace très particulier des œuvres contemporaines qui au fil du temps et au fur et à mesure des démarches des artistes reactive un questionnement de la création.
Etre à Marseille, signifie pour elle, une implication avec les jeunes artistes, proposer un espace d’inscription et d’ouverture, favoriser les rencontres, developper un espace critique.

Des sa fondation, en 1993, Art-cade* aura été une association mettant en jeu la relation entre les artistes invités et venus d’autres pays et son espace de métropole portuaire. Les artistes qui l’ont fondée esperaient créer une plateforme active, inscrivant une modernité faite de courants et mondes différents.

Pari tenu sur la longueur des vingt ans de vie : musique, performance, lecture, art culinaire, exposition, balade urbaine, exposition hors les murs (galeries nomades Archist), toutes disciplines : photos, vidéo, peintures, installations.


Depuis quatre ans, Art cade * articule son année en quatre mouvements:

ARCHIST A L’ETUDE / ARCHITECTURE  est un moment consacré à des expositions et des projets d’architecture souvent réalisés en partenariats avec l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Marseille. Guillaume CALAS et Thibault MAUPOINT DE VANDEUL, architectes et membres du bureau d’art-cade conçoivent ce temps de programmation qui donne a voir des projets d’architectes connus et reconnus, les travaux des étudiants, les projets réalisés / conçus par des agences d’architectures.

Au printemps, à l’occasion du Printemps de l’Art contemporain, art-cade propose un temps consacré au paysage et à l’art contemporain, ARCHIST PAYSAGE. Des commissaires d’exposition comme Sally Bonn ( philosophe) en 2012, ou Laurence Kimmel ( architecte et enseignante à l’Ecole Nationale Supérieure du Paysage de Versailles) en 2010, élaborent des projets d’exposition prenant position sur l’objet «  art / architecture/ paysage ». Ce temps peut aussi permettre de donner carte blanche à des artistes dont le travail questionne le paysage de manière plus ou moins directe, c’est le cas du projet 2012 avec  carte blanche donnée à Mayura Torii et Cécile Beau.

La rentrée de septembre, est un temps fort consacrée à des expositions d’art contemporain. Ces expositions bénéficient de la venue à Marseille des collectionneurs, galeristes internationnaux et nationaux, journalistes, mobilisés par Art O Rama ( foire internationale d’art contemporain).

Enfin, l’année se clôture en Novembre-Décembre avec un temps fort dédié à la création contemporaine internationale, l’AUTRE BORD. Pour ce moment, art-cade fait appel à des commissaires d’expositions indépendants comme Stephen Wright ( théoricien de l’art) en 2011, Seloua Luste Boulbina ( philosophe ) en 2010 ou encore Cécile Bourne Farrell ( commissaire d’exposition indépendante) en 2012. Dans le cadre de l’AUTRE BORD, une attention particulière est portée aux artistes issus de pays du pourtour méditerranéen, faisant écho à la situation géographique d’art-cade, à Marseille, aux portes de la Méditerranée.  


Entre ces quatres temps forts l’année est jalonnée de projets plus spontanés qui permettent de mettre en valeur les jeunes artistes de la Région PACA. Des événements festifs et des rencontres avec des personnalités du monde de l’art sont aussi programmés tout au  long de l’année dans le cadre de partenariats construits avec des structures du territoire. 


La chance d’Art cade*, c’est aussi le lieu ouvert/ fermé, la galerie des grands bains douches de la Plaine avec son jardin qui permet à une grande foule de se retrouver et à de nombreuses formes artistiques de voir le jour.