preloadingpreloadingpreloading

La Vitrine

La Vitrine est un lieu alternatif à deux pas de la galerie ouvert depuis décembre 2014. Ce lieu vitrine rend présent et directement accessible à tous l’art contemporain dans des aspects inédits puisqu’il est non accessible physiquement aux spectateurs, permet la mise en place de dispositifs variés (aménagement en fonction des oeuvres, accrochage, projections, installations visuelles et sonores...), éclairé et visible de 18H à minuit.

Un espace vitrine devenant donc, de par l’intervention du plasticien invité, oeuvre, pièce unique, captivant l’attention et le regard des passants, proposant aux spectateurs un accès aux problématiques de l’art contemporain.

A l’instar de la fameuse phrase « L’art est ce qui rend la vie plus intéressante que l’art» de Robert Filiou, ce lieu sera un espace d’attraction ancré dans la vie quotidienne des passants, des habitants du quartier, un rendez-vous surprenant et renouvelé par la diversité et le rythme de ses propositions. 

La programmation se fait par les artistes exposant, qui invitent d'autres artistes à prendre la suite.


A venir : Installation de Rose Lemeunier

Du 31 octobre au 22 novembre 2019.

Mon travail s’appuie sur des photographies que j’ai prises dans différents quartiers de Marseille, entre autre le 12 è arrondissement, là où trop de constructions d'immeubles neufs empiètent sur les espaces verts.

Zones que la ville a changées par un plan d’occupation des sols pour faire disparaître des arbres et cultures maraichères.

Zone « tampon » entre le parc national des calanques et la ville de Marseille … 

Dans mes photographies, l’espace urbain apparaît en dialogue avec d’autres formes de vie - végétales, minérales.

Dans l’installation visuelle je propose 4 caissons lumineux avec 4 photographies de ces lieux en mutation

C’est par le découpage dans la photographie que je traduis une forme de nature absorbée par la ville,
Quand la nuit tombe ce découpage, grignotage de l’espace urbain est mis en évidence à travers la lumière du caisson lumineux. 
Par la métamorphose de l’image initiale, je cherche à affirmer la force de résilience de la nature.

 

 
Historique des expositions:
  • Marie Ducaté, du 18 décembre 2014 au 10 janvier 2015 avec une vidéo intitulée Mon manège à moi c’est toi
  • Dominique Angel, du 12 février au 28 février 2015 Pièces supplémentaires, n°29, vidéo.
  • Raoul Hébréard: du 5 au 21 mars 2015, Politic Party, vidéo.
  • Denis Falgoux: du 26 mars au 11 avril 2015, Ne, vidéo.
  • Sophie Menuet: du 16 avril au 2 mai 2015, Epine solaire, vidéo, 6min, 2014
  • Karine Maussière dans le cadre du printemps de l'art contemporain 2015
  • Iveta Duskova, du 4 juin au 20 juin 2015, Cuve 350.
  • Eric Bernaud, du 27 août au 22 septembre 2015, installation Systems.
  • Pascale Lefèbvre, du 27 septembre au 17 octobre 2015, Les carnets du 13, vidéo.
  • Alain Puech, du 20 octobre au 6 novembre 2015, N'en fait qu'à sa tête, vidéo.
  • Delphine Poitevin, du 7 novembre au 30 novembre 2015, Pièces, vidéo.
  • Ariane Maugery, du 1er au 31 décembre 2015, “Shifting Mountains”, vidéo en noir et blanc, stéréo, 6mn47, 2015 et "Erratic Meandering III", vidéo en couleurs et en noir et blanc, stéréo, 7mn08, 2011.

Du 24 mai au 24 juin 2018

Sarah Venturi Camino

projection de 20H30 à minuit

“Les deux diaporamas que j’y présente sont les traces d’un cheminement intime sur une vingtaine d’années, qui a pour point de départ Marseille, où les premières photos ont été réalisées au début des années 2000. De paysage en paysage traversé, mes pieds et mes mains s’y déplacent, s’y arrêtent, s’y mesurent, jouent, dansent, cueillent, volent, rencontrent… Avignon, Saint-Raphaël, Genova… Fiorino, Voltri, Pegli… Sablé, Auxerre, Madrid… Aranjuez, Segovia, Séville… Beaussac, Suceava, Oiron… Belfort, La Tour-de-Peilz, Mazerolle… Montemboeuf, Rishikesh, Agra… Calcutta, Bakkali, Napoli… Pompéi, Procida, Sestri… Verdun, Fécamp,Yport… Saint-Chamas…

Une ballade ponctuée d’errances et de flâneries, une invitation à la marche quelle qu’elle soit.” Sarah Venturi

Ce voyage se poursuivra à bord du Pop’up bus avec

LA DESCENTE DU GANGE

Performance, 

Embouchure de l’Huveaune – mer Méditerranée (voir plan)

23 juin 2018 à 20h30

Là où le fleuve Huveaune se jette dans la mer Méditerranée, un autre diaporama, réalisé en Inde, lors d’un voyage qui suivait le Gange depuis Haridwar jusqu’au Golfe du Bengale, là où il rejoint les eaux de l’océan Indien, une suite de photographies disparues après une mauvaise manipulation de l’appareil photographique