preloadingpreloadingpreloading

Evènements à venir 

 

Dans le cadre de Marseille - Provence Gastronomie 2019

La galerie des Grands Bains Douches vous donne rendez-vous à l'automne pour une série d'évènements gustatifs, artistiques et performatifs ; deux banquets et un concours culinaire orchestrés par Natacha Jouot.

le samedi 26 octobre à 16h Concours ARCHI-CAKE-TURE 

Sur une idée originale de Gilles Oleksiuk GRATUIT

Entre ami.e.s ou en famille, soyez les bienvenus pour nous présenter vos plus grandioses et gourmandes constructions de pâtisseries. Un jury, composé d’un pâtissier, d’un architecte et du collectif VOOGT, désigneront l’archi-cake-ture la plus réussi esthétiquement et gustativement. Le vainqueur aura la chance de repartir avec le vinyl de la BO du film Sous les plastiques la plastique des VOOGT (sortie prévue en 2020).

sur inscription à contact@art-cade.net

 

le 15 novembre, 19h40-22h : La cure savoureuse, une proposition de Laure Jacinto et Gabrielle Rouget qui vous invite à repenser le rituel des bains en remettant l'eau à l'honneur, sous toutes ses formes. Un parcours gustatif à travers lequel nous essayerons de réinventer le rituel du bain.

30€/pers Sur inscription à contact@art-cade.net 

 Billet en vente sur helloasso > https://bit.ly/2lPB5UB

 

Dans le cadre du festival Photo Marseille

Portraits Anonymes

sous le commissarait d'Antoine Perpère

avec Patrick Tresset et la collection d'Antoine Gentil & Luc Volatier

Vernissage le 21 novembre à 18H30

Du 22 novembre au 4 janvier 2020.

L’exposition propose deux versions à  priori très différentes de la notion d’auteur dans la création artistique.

- D’une part, « étude humaine #1,3RNP », une installation de 3 robots, programmés par Patrick TRESSET à partir de recherches sur le comportement humain, qui dessineront en direct des portraits d’après les visiteurs désirant poser devant eux. L’artiste transfère sa créativité libérée de ses propres affects à des robots, manchots et cyclopes, mais sur lesquels les modèles vont réinvestir une sorte d’empathie attentive et émouvante avec ces automates qui les portraitisent.

- D’autre part, une présentation de plus de 400 photos anonymes appartenant à une même collection privée. Issues d’albums de familles, elles sont présentées en 50 panneaux documentant chacun un thème, revitalisant ainsi une histoire, un désir, une intention dont le sens premier s’était perdu.

 - Mais au delà de ces vibrations autour des conditions de la créativité et des noms d’auteurs, les œuvres exposées laissent toute leur place aux réflexions et à l’imaginaire sensible des visiteurs, nouveaux regardeurs qui y reconnaîtront sûrement chacun une part d’eux-mêmes.

Et c’est le plus essentiel et le plus mémorable !